Pentecôte 2016, rétrospective
16 May 2016

J1: Dimanche 15 mai 2016

8h45, sous un soleil radieux, la première journée de ce rassemblement 2016 des Assemblées de Dieu pentecôtiste débute. Un groupe de femmes chaleureuses et souriantes distribuent des fleurs de tiarés et le programme aux deux entrées principales de la tente. 

Ici, on peut voir les épouses de quelques pasteurs. 

Dès 9 h, l’équipe de louange de l’église de Tiarei commence des chants de louange et d’adoration. C’est Vini TUAHINE qui dirige le groupe durant ces moments particulièrement prisés des pentecôtistes, tandis que se préparent des groupes pour leur prestation. 

Le pasteur Maurice Tchoung informe qu'il y aura un temps dédié aux dons spirituels. Un don des langues et une interprétation viendront par la suite. TNTV aura soin de filmer ses deux expressions particulières de la foi pentecôtiste pour accompagner l'interview du président des ADD, le pasteur Eugène LEMAIRE au JT traitant de la Pentecôte.  

Les offrandes et le projet
Peu avant le moment des offrandes, le pasteur Patrice Louiso et le pasteur Jacques Teauna présentent le projet de l'achat d'un terrain sur Moorea. Toutes les offrandes de ces deux jours vont contribuer à soutenir ce projet afin de répondre aux besoins du mouvement.  


De futures publications en lien avec ce projet sont prévues, inscrivez-vous à la News Letter. 


La prédication du Pasteur Denis Morissette 


Pour avoir les prédications enregistrées, veuillez contacter la Radio Te Vevo au 4041.23.41 

La femme avec la perte de sang : ( )




11h30: après un appel en avant suivi d'un moment de prière par le Pasteur Denis Morissette, il est temps de se restaurer.

 

La restauration :
L'association Tatou préparez depuis tôt le matin, du poisson cru, des salades, des grillades... qui ont fait le plaisir des papilles. Autour des tables installées à l'extérieur près des chapiteaux de la librairie Diffusion Vie, on peut apprécier les discussions et les rires des voisins de tables. 

L'après-midi spécial Jeunesse :

À partir de 13:30, la suite des évènements a été coordonnée par la jeunesse de Taravao, notamment avec notre présentateur météo préféré.
Les différentes jeunesses des ADDPF se sont succédées pour interpréter saynètes, chorégraphies, et chants.  

Chorégraphie de la jeunesse de Tahaa guidée par la soeur Adélaïde.
L'interprétation de "Let me free" par la jeunesse de Papeete.
Une saynète sur le récit de Lazarre et le riche par la jeunesse de Taravao. 

Toutes les jeunesses se sont réunis pour interpréter ensemble un chant de clôture de cette journée. 

Bilan de cette journée: 

Entre 975 et 1000 personnes ont pu assister au rassemblement à l'intérieur de la tente. Les 976 places assisses (626 à l'estrade + 350 chaises mobiles) ne suffisant pas, une dizaine de personnes étaient debout et d'autres dans les stands à l'extérieur. Plusieurs églises pentecôtistes des ADDPF étaient rassemblées.

Nous avons eu le plaisir d’accueillir des membres de l’église pentecôtiste indépendante « La bonne nouvelle » accompagné de leurs pasteurs Paul Vaughn et Marurei Igrec. Des nombreuses personnes interviewées ont apprécié qu’ils soient présents.  

Quelques commentaires :

- "Nous étions une trentaine à arriver ce matin de Moorea, mais nous avons été précédés d'autre groupe durant la semaine."  Claude de Moorea

- "C'est la première fois que je viens à un rassemblement, j'ai apprécié la louange et la prédication. Je félicite le pasteur Jacques pour la traduction qui m'a permis de bien comprendre" Tiarei de Mahina.

- "Là ici c'est grand, aéré... La parole de Dieu était vraiment bien. Ma belle-fille était là et elle a dit que c'était très encourageant parce qu'elle est dans les problèmes en ce moment. Le ma'a était bon et le prix était correcte. C'était une joie de voir le pasteur Paul et les pasteurs unis" Tiare et Jean-Claude de Papeete. 

- « Le cadre est magnifique et le lieu plus approprié à un rassemblement. C’est la première fois que c’est organisé ici, et c’est vraiment bien » une équipe de décoration entretien.

De futures publications en lien avec ce projet sont prévues, inscrivez-vous à la News Letter

J2 : Lundi 16 mai 2016
Le soleil qui avait accompagné le rassemblement la veille est de nouveau présent. Malgré une température légèrement supérieure à l’intérieur de la tente, c’est entre 550-600 personnes qui se sont retrouvées pour cette seconde journée de rassemblement.

 


Débutant à 8 h 45, l’équipe de louange de l’église de Moorea a conduit l’adoration jusqu’au moment d’offrande puis la prédication par le Pasteur Gilbert Quiquerez .  

La prédication du Pasteur Denis Morissette

L’aveugle mendiant Bartimée (Luc 18:35-43)
Au-delà de sa guérison, la rencontre de Bartimée illustre les changements de vie dont peuvent bénéficier les gens qui se confient en Dieu.

Les 3 obstacles dans la vie de Bartimée :
– Résignation : Condition de quelqu’un qui n’a plus d’espoir personnel de changement. 
– Stagnation : Condition de quelqu’un qui n’évolue plus, ne change plus. Être aveugle, c’est continuer de mendier.
– Stigmatisation : Le fait d’accepter les étiquettes imposées par les autres. On voulait le faire taire... 

Voici quelques unes des 10 applications de ce récit : 
– Il cherche Jésus. 
– Bien que limité (aveugle, mendiant), il est capable d’entendre et d’appeler. 
– Il croit que Jésus est le Messie-Sauveur (Fils de David, aie pitié de moi).
– Il concède son passé (jette son manteau). 
– Il confesse son besoin de Dieu.
– Il suit Jésus après sa rencontre.
... 

Pour avoir les prédications enregistrées, veuillez contacter la Radio Te Vevo au 40.41.23.41

La présentation du site Web 
Le conseil d’administration (CA) de l’association ayant approuvé les projets de présentation du mouvement des ADDPF. Teremu Maro, membre du comité média présente le site internet et le nouveau logo des ADDPF. L’ouverture du site est prévue pour le lendemain.   

Bilan de cette journée
On annonce à la fin de la journée le total des offrandes faites durant les deux jours. Des formulaires sont aussi distribués afin de s’inscrire pour d’autre forme de participation au projet de Moorea. 

Lisez le bilan du président des ADDPF